Les sacs médecine

Les sacs médecine

 

 

 

Celui qui recherche la miséricorde et la protection des esprits des quatre directions peut transporter les plantes que lui a prescrites un ancien dans un sac-médecine. II est cependant prévenu de ne pas y dissimuler d'autres substances, car ce serait se moquer des croyances que de le faire.

Des ailes et les plumes d'aigle, les gourdes de cuir vert, les tambours, les coquilles d'haliotide et les tissus et imprimés à prières font partie des objets les plus utilisés en plus de la pipe. Les quatre plantes sacrées, le foin d'odeur, la sauge, le cèdre et le tabac ou le kinnie-kinnick (des copeaux de saule) sont aussi souvent portés dans un sac-médecine pendu autour du cou ou attaché aux vêtements. Les anciens peuvent aussi porter d'autres articles tels que des griffes d'ours sur une lanière ou des insignes offerts en cadeau lors des cérémonies.

 

sac-medecine.jpg

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site