Le tambour

Le tambour

 

 

 

Le tambour permet au chamane d'accéder aux Autres-Mondes. Le tambour le plus communément utilisé, c'est le tambour portatif rond, que l'on peut tenir d'une seule main.

Il est habituellement fait de bois, creusé dans un tronc ou une buche, et la peau est celle d'un animal, tendue sur le cadre. Le dessous du tambour portait habituellement des bandes de cuir tendues en travers, disposées comme les rayons d'une roue. Le centre, où se croisent les rayons est lié par un petit morceau de tissu ou de cuir souple pour former une poignée par laquelle le tambour peut être tenu. Le châssis du tambour est souvent décoré de symboles significatifs et même de plumes et de moyens de suspension. La surface également, peut être peinte d'une représentation animale, ou d'un autre emblème. La baguette de tambour est un mince morceau de bois, rembourrée, à une extrémité, d'un matériau doux. Le manche est souvent décoré de plumes ou de bandes de cuir. Le tambour est utilisé pour induire un état de conscience altérée, de façon que les perceptions s'étendent à des niveaux plus profonds, dans lesquels le travail chamanique puisse être effectué. Le tambour représente aussi le pouvoir spirant qui est associé à la Force Vitale. Le battement du tambour synchronise le battement du coeur, le rythme de votre propre force vitale avec le rythme du Cosmos, le "battement de coeur de l'Univers". Le battement monotone de faible amplitude du tambour détend le cerveau et les neurones qui alors sont en harmonie avec les rythmes vibratoires des mondes invisibles. Le cerveau humain est un réseau complexe et embrouillé de neurones interconnectés, qui servent de connecteurs avec les autres cellules, permettant à l'information d'être transportée au moyen d'impulsions d'énergie électrique dans la conscience ordinaire. Dans un état chamanique de conscience, une sorte différente d'information est transportée. La fréquence pour la plupart des travaux chamaniques est de 160 à 220 battements par minutes, mais la fréquence précise qui déclenchera un changement dans la conscience dépend des rythmes personnels de la personne considérée.

 

Les tambours sont le pouls de la nation et de l'univers. On en utilise de différentes tailles, selon les usages. Comme ce sont des objets sacrés, quelqu'un veille à ce que personne ne s'en approche sous l'effet de l'alcool ou des drogues. Pendant les cérémonies, il est interdit de se percher au-dessus des tambours ou d'y déposer des objets divers.

 

 

Source : Expérience chamanique, Kenneth Meadows.

 

t1.jpg

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site