Serpent

Mot clé : TRANSMUTATION

 

Les adeptes de la médecine de Serpent sont exceptionnellement rares. Leur initiation exige qu'on expérimente de nombreuses morsures du reptile et qu'on y survive. La réussite de ces expériences permet de transmuer tous les poisons sur le plan mental, physique, spirituel ou émotionnel. La puissance de la médecine de Serpent, c'est le pouvoir de création qui s'exprime dans la sexualité, l'énergie psychique, l'alchimie, la reproduction et l'ascension (ou l'immortalité). La connaissance de la médecine de Serpent permet de saisir plusieurs symboles. D'abord, la mue de Serpent, lorsque celui-ci délaisse sa vieille peau pour une nouvelle, symbolise la transmutation du cycle vie-mort-renaissance. C'est l'énergie de l'intégrité, de la conscience cosmique, l'habileté de tout expérimenter volontairement et sans résistance. C'est aussi la connaissance que toute chose est neutre dans la création et que les choses qui nous semblent empoisonnées peuvent être mangées, ingérées, intégrées et transmuées lorsqu'on a les bonnes dispositions d'esprit Thoth, cet habitant de l'Atlantide, nous fournit un autre précieux symbole. Revenu plus tard dans la personne d’Hermès, le père de l'alchimie a créé le caducée, ce symbole de guérison: deux serpents qui s'enroulent en sens inverse autour d'une baguette. Enfin, Serpent fournit l'image de l'énergie divine que crée l'union des énergies masculine et féminine. Pour permettre cette union, il faut comprendre et accepté que ces deux énergies sont au cœur de chaque organisme.

 

Source : Les cartes médecines de Jamie Sams et David Carson au Ed. du Roseau

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×