Le chien de prairie

Mot-clef : Retraite

 

La médecine du Chien de prairie nous montre que l'on peut trouver force et inspiration en se retirant dans le silence intérieur qui apaise l'esprit. La force de cette médecine, c'est aussi de savoir quand et comment refaire nos forces vives. Les gens qui pratiquent la médecine du Chien de prairie cherchent leur ressourcement dans le silence et la tranquillité, d'où ils peuvent avoir accès à leurs rêves et leurs visions, loin des distractions du monde extérieur. Lorsqu'ils réintègrent le monde, ils sont profondément centrés et ancrés dans ce calme qui vaincra les tempêtes. La médecine du Chien de prairie s’applique à toute la tribu de la Marmotte qui inclut le clan de l'Écureuil, de la Belette et du Furet. Tout comme les guerriers amérindiens savaient quand monter à l'attaque et quand se replier, la tribu de la Marmotte sait quand et comment battre en retraite. Le Chien de prairie se lance vers ses galeries souterraines quand il se sait traqué par un prédateur; l'hiver, il conserve son énergie en hivernant, le temps des lunes froides.

 

Source : Les cartes médecines de Jamie Sams et David Carson au Ed. du Roseau

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×