1 000 avant J.C. à 500 ans apr

1 000 avant J.C. à 500 ans après J.C.

 


 Les Maritimiens récents

 

 

Le territoire :

 

Les Maritimiens récents ont occupé les provinces maritimes, la Gaspésie côtière et le nord du Maine.

 

Les ressources naturelles et activités de subsistance :

 

Les deltas de rivières et les lagunes d'eau saumâtre de ces régions se caractérisent par l'abondance d'oiseaux migrateurs, de mollusques et de crustacés. Le saumon et l'anguille appréciaient également ces riches écosystèmes.

 

L'organisation sociale :

 

La très vaste majorité des sites occupés par cette culture se retrouvent sur les côtes et sur les rives fluviales. La méthode de fabrication, la décoration et la forme des vases (poterie) sont les mêmes que celles de la haute vallée du St Laurent. Il y a donc influence interculturelle avec les GL/Saint Laurentiens. Parmi les évènements importants qui sont survenus à cette époque est l'apparition des complexes funéraires d'Adena en provenance de la vallée de l'Ohio (rivière). La culture d'Adena exerça une forte influence chez les Maritimiens récents. Des objets en cuivre par exemple, en provenance des Grands Lacs, furent exhumés à divers endroits. Par contre, cette culture est disparue tout aussi rapidement que fut son arrivée.

 

Les origines et descendances :

 

L'arrivée de la poterie, 500 ans avant J.C., nous conduit en ligne droite à la formation des nations Micmacs, Malécites et Passamaquoddy à la fin de la période archaïque et au début de la culture sylvicole (forêts du Nord-Est) pour les peuples de la côte Atlantique.

 

 

Les Grands Lacs Saint Laurentiens récents

 

 

Le territoire :

 

Il y a 3 000 ans (A.A.), c'était la fin de l'Archaïque et le début de la période sylvicole pour les GL/Saint Laurentiens récents. Le territoire occupé par ces gens était les lacs Ontario et Érié, la partie est du lac Huron, le fleuve St Laurent jusqu'à Québec, une partie de l'Estrie et le nord des états de New York et du Vermont.

 

L'organisation sociale :

 

L'introduction de la poterie, l'arrivée de l'arc et de la flèche, la fabrication et le commerce des pointes (préformes) de flèche en chert d'Onondaga et l'apparition de rituel funéraire Adena sont les changement importants de la culture du Sylvicole. Les Gl/Saint Laurentiens étaient organisées en bandes locales qui se fusionnaient durant l'été à des endroits propices à la pêche. C'est pour cette raison qu'on les considère comme étant des nomades saisonniers. La période du Sylvicole se divise en deux : le Sylvicole initial qui va de 1 000 avant J.C. à 1 000 après J.C. et le Sylvicole tardif qui lui débute vers 700 avant J.C. Cinq cultures appartiennent au Sylvicole initial: Meadowood, Pointe Péninsule, Saugeen, Pointe Princesse et Laurel.

 

Les origines et descendances :

 

Les Grands Lac Saint Laurentiens récents sont les ancêtres des Iroquoiens du Nord-Est et de tous les Algonquiens de l'Amérique du Nord. Enfin, les descendants du Sylvicole tardif deviendront plus tard les Iroquoiens de l'Ontario et du St-Laurent ainsi que les Algonquins de l'Est, de l'Ouest et du Nord.

 

 

Les Bouclériens récents de l'est

 

 

Le territoire :

 

Ce groupe des régions de l'est a occupé la taïga et la toundra forestière du Labrador jusqu'au nord-est de l'Ontario. Ils ont continué à utiliser la pierre taillée comme leurs prédécesseurs. Par contre, le faible usage de la poterie provient de mariages inter bandes avec leurs voisins: les Bouclériens récents de l'ouest et les GL/Saint-Laurentiens récents. Plus on s'aventure vers l'est, plus les restes de poterie semblent rares dans les sites archéologiques.

 

L'organisation sociale :

 

L'habitat et la recherche de nourriture restent inchangés avec la période précédente (Bouclériens moyens) et le demeurera jusqu'à l'arrivée des Européens.

 

Les origines et descendances :

 

Il n'y a pas l'ombre d'un doute que les Bouclériens de l'est et de l'ouest (Voir plus bas) sont originaires des Bouclériens moyens. Seule la technologie constitue la différence culturelle principale entre ces deux groupes. Leur mode d'établissement et leurs activités de subsistance sont très similaires. Les Cris de l'est, les Montagnais, les bandes et les Attikameks sont les descendants directs des Bouclériens récents de l'est.

 

 

Les Bouclériens récents de l'ouest (Laurelliens)

 

 

Le territoire :

 

Leur territoire immense débute près de la frontière Québec-Ontario et se rend jusqu'au centre-est de la Saskatchewan.

 

Les ressources naturelles et activités de subsistance :

 

Leurs activités de subsistance étaient principalement dirigées vers le castor et l'élan. Le poisson, surtout en été, faisait également partie de la diète. Durant la saison chaude, de nombreux clans familiaux se rassemblaient le long des grandes rivières ou séries de lacs. L'hiver, ces petits groupes se déplaçaient plutôt sur l'ensemble du territoire pour pratiquer la chasse aux grands et petits mammifères.

 

L'organisation sociale :

 

Vu le grand nombre de lacs et rivières de cette région, ils utilisaient très possiblement le canot d'écorce. En plus de la magnifique poterie décorative, ils travaillaient toujours la pierre taillée comme leurs ancêtres.

 

Les origines et descendances :

 

Malgré le consensus sur l'origine des Bouclériens récents de l'ouest, il y a une hypothèse que les techniques de fabrication de poterie de cette culture ait été empruntée des Gl/Saint-Laurentiens récents, entre 300 et 200 ans avant J.C.

 

 

Les Planussiens récents

 

 

Le territoire :

 

Les divers complexes culturels des Planussiens récents ont occupé l'Alberta, le sud de la Saskatchewan et du Manitoba, des parties du Montana, du Dakota du Nord, du Wyoming, du Dakota du Sud et de l'Ontario.

 

Les ressources naturelles et activités de subsistance :

 

Le bison constituait la nourriture principale des Planussiens récents comme ce fut toujours le cas des 12 000 ans de la préhistoire des plaines. L'antilope d'Amérique, le cerf de Virginie, le cerf mulet, l'élan, le mouflon et la chèvre de montagne, le castor, le petit gibier, le poisson, les racines et les baies variaient la diète journalière. On pense que l'arc et la flèche ont été introduits dans les plaines vers 500 ans avant J.C. ce qui nous permet de penser qu'ils furent contemporains au propulseur.

 

L'organisation sociale :

 

Pour ce qui est de l'outillage, de la poterie, des rites funéraires, ce vaste territoire provoqua nécessairement des différences culturelles notables entre les sous régions. En résumé, la chasse communautaire du bison qui requiert un grand nombre d'individus et de chiens implique obligatoirement une certaine forme d'ordre social. La fabrication du pemmican ainsi que son commerce à grande échelle demande, quant à lui, une certaine structure de l'économique et des règles sociales plus complexes.

 

Les origines et descendances :

 

Il y a de fortes chances que les Planussiens récents soient les descendants linéaires des Planussiens moyens. Le complexe de Pelican Lake représente la première partie de cette période, le complexe de Besant en découle directement tout comme celui d'Avonlea qui suivra plus tard.

 

 

Les Platéliens récents

 

 

Le territoire :

 

La région habitée par les Platéliens récents est située entre les montagnes de la côte du Pacifique et les Rocheuses et entre la frontière canado américaine et le 55ième degré de latitude nord.

 

Les ressources naturelles et activités de subsistance :

 

Dans l'extrême sud-est, le bison était disponible, mais avec une densité et une distribution irrégulière sur le reste du territoire. Cependant, le cerf mulet, le cerf de Virginie, le caribou, le wapiti, la chèvre et le mouflon de montagne étaient présents sur l'ensemble du territoire.

 

L'organisation sociale :

 

Les Platéliens récents vivaient dans des villages sédentaires de maisons semi-souterrraines durant l'hiver et des camps temporaires un peu plus haut dans la montagne, durant l'été. À partir de 1000 avant J.C., le nombre et la taille des villages va en s'accroissant dues aux grandes quantités de nourriture entreposées. Les techniques de pêche au saumon et les méthodes de conservation ont certainement permis une augmentation de la population et une sédentarisation plus permanente. Ces sociétés consistaient en plusieurs familles regroupées en bandes locales. Il est très probable qu'une certaine hiérarchie s'était développée au cours de cette époque. Il y avait même des groupes corporatifs qui possédaient la ressource minérale de certains endroits comme les gisements de bonne pierre à tailler. On peut donc, sans se tromper, que nous sommes assistons à un début de société organisée.

 

Les origines et descendances :

 

Le Platélien récent émerge du Platélien moyen précédent. À l'exception de la région de Kootenay, il y a un fort consensus que ces populations du plateau canadien étaient des bandes parlant des langues de la famille linguistique salish.

 

 

La culture de la Côte-Ouest (phase récente)

 

 

Le territoire :

 

Le territoire de la culture de la Côte-Ouest est une étroite bande entre les montagnes de la chaîne côtière et le littoral. Le climat de cette région riche en ressources de toutes sortes comporte des étés frais et des hivers humides.

 

L'organisation sociale :

 

C'est l'émergence des sociétés hiérarchisées sur les côtes de la Colombie-Britannique qui caractérise le plus, les différences culturelles entre la phase ancienne et la phase récente. Le contrôle des ressources alimentaires était un ingrédient essentiel à l'inégalité entre les hommes et les bandes. Ce n'est pas l'exploitation de la ressource comme le saumon qui fut un problème, mais ce fut plutôt la conservation et l'entreposage de cette nourriture qui déclencha ces inégalités. Cette nouvelle forme économique impliqua une structure de classes composée de puissants, de gens du peuple et d'esclaves. Les cérémonies comme le Potlatch servaient à amoindrir ces différences de richesse entre les individus. Comme nous pouvons le voir dans l'étude de civilisations anciennes et présentes, c'est le surplus, donc une certaine richesse qui déclenche la mise en place de classes sociales hiérarchisées. Ces gens vivaient habituellement dans des villages côtiers, construits sur des amas de coquillages. Sans diminuer l'exceptionnel apport du saumon dans l'alimentation, les mollusques et les crustacés de toutes sortes occupaient également une place importante. En résumé, la culture de la Côte-Ouest (phase récente) est d'une complexité telle qu'une étude plus approfondie n'est peut-être pas la place dans cette ouvrage.

 

 

La culture de l'Intérieur du Nord-Ouest (phase récente)

 

 

Le territoire :

 

Durant la période allant de 1 000 avant J.C. jusqu'à 500 de notre ère, il faut diviser la culture de l'Intérieur du Nord-Ouest en deux parties: l'ouest et l'est du fleuve Mackenzie qui avait pourtant de fortes ressemblances. Le fleuve, semble t-il, agissait comme zone tampon.

 

Les ressources naturelles et activités de subsistance :

 

Les différences se faisaient surtout sentir sur la technologie de l'outillage et des armes de chasse. Pour ces gens, le caribou revêtait une importance capitale, non seulement pour la viande, mais aussi pour les peaux, les nerfs (fils à coudre), les os et l'andouiller. Le poisson servait également, surtout en hiver, à nourrir les hommes, mais aussi les chiens. On peut même affirmer que les sites d'occupation étaient choisis en fonction des traverses de caribous et de la densité des populations de poisson dans certains cours d'eau.

 

L'organisation sociale :

 

La structure sociale de la culture de l'Intérieur du Nord-Ouest était composée de clans familiaux regroupés en bandes régionales et ces groupes constituaient une structure tribale pas très développée. Dans ces petites sociétés égalitaires, la liberté individuelle occupait une place capitale dans la vie des gens. C'était en quelque sorte l'opposé de la culture de la Côte-Ouest et tout ça, nous démontre la très grande diversité des peuples qui habitaient le Canada à cette époque.

 

1 vote. Moyenne 0.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site