Massacre Fetterman

 Massacre Fetterman





21 décembre 1866

 

Le 6 décembre
Red Cloud organise un faux raid sur un train de bois pour attirer et tromper Carrington et Fetterman.

Le 21 décembre 1866 Red Cloud attire les soldats qui se sont lancés à sa poursuite le long de la "Lodge Trail River" en direction de Peno Creek. A cet endroit, près de 2.000 guerriers Sioux et Cheyennes, sous le commandement de Red Cloud, les attendaient embusqués. Nous sommes à trois miles du Fort. Crazy Horse et Hump commandent deux petits détachements près du Fort pour servir de leurre pendant qu'une autre bande bloque le train. Les sentinelles de Fort Kearny font feu.

Rapidement Carrington donne l'ordre au capitaine James Powell d'escorter les bûcherons à l'abri. Mais Fetterman voulait avoir sa part de gloire. Il demanda le commandement en raison de son ancienneté et il l'obtint. Carrington lui donna des ordres stricts et clairs. Il devait uniquement porter de l'aide au train de bois. Il ne devait poursuivre les assayants vers "Lodge Trail Ridge", sous aucun prétexte. Fetterman prit avec lui deux tireurs Brown et le Lieutenant George W. Grummond. Sur leur route deux civils s'approchèrent du détachement avec un air de simples chasseurs, pour essayer leur nouvelle arme à répétition. Fetterman tenta une stratégie comme l'aurait fait un tireur Indien, en contournant les deux maraudeurs, à la fois pour couper leur retraite et pouvoir les atteindre. Il était perdu s'il laissait les peaux rouges le tromper. Les Indiens répliquèrent de leur manière habituelle, Crazy Horse fit partir quelques leurres; Fetterman sentit le piège. Ignorant les ordres de Carrington, il emmena ses hommes au galop vers "Lodge Trail Ridge", hors de la vue du Fort. Sur le versant opposé se trouvait Red Cloud et le gros de ses forces, cachés dans les ravines. A un moment Crazy Horse donna le signal et les Sioux, les Cheyennes et les Arapahos tombèrent sur les 81 hommes de Fetterman.

Cet endroit sera appellé plus tard "Massacre Hill". Les hommes et leurs montures gisaient dans la glace et la neige rapidement rougies par le sang. Les armes 1865 Springfield dont disposaient les hommes de Fetterman étaient fiables et récentes, mais à un seul coup, avec un temps pour recharger. Grummond à la tête de ses hommes fut le premier tiré, en une heure tous furent abattus. L'Armée appela cet évènement le "Fetterman Massacre", les Indiens l'appelèrent "Battle of a Hundred Slain".

Ce fut la pire défaite de l'armée, à l'ouest, et seulement le deuxième engagement dans cette histoire, dans laquelle il n'y eut pas de survivants.

Sans doute à titre de vengeance le général Sheridan décida d'exterminer les troupeaux de bisons, base de la nourriture des Indiens et piliers de leur économie.


Embuscade lors de "Fetterman Massacre"

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site