Bataille de Horseshoe Bend

Bataille de Horseshoe Bend

 

 

27 mars 1814

 

Dans la zone sud, la guerre débuta par un soulèvement des Creeks à Fort Mims, dans l'Alabama. Les Indiens tuèrent presque tous les colons du Fort, mais ils étaient irrémédiablement divisés en factions favorables ou opposées à la guerre. Le commandant de la milice du Tennessee, Andrew Jackson, en profita et, le 27 mars 1814, ses forces remportèrent une écrasante victoire sur les Indiens Creek "Red Sticks" à la Bataille de Horseshoe Bend (aujourd'hui en Alabama).

À la suite de cette bataille, Andrew Jackson négocia neuf des onze traités qui firent abandonner petit à petit leurs terres aux Cinq tribus civilisées (Cherokees, Chickasaws, Choctaws, Seminoles et Creeks), ainsi nommées car sédentaires et pratiquant l'agriculture. De 1814 à 1824, des membres de ces nations migrèrent volontairement.

Le traité de Fort Jakson qui suivit fit perdre 14 millions d'acres soit les deux tiers de leurs terres tribales aux Creek et mit un terme à la puissance indienne dans le Bas-Mississippi.



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×