Bataille de Fallen Timbers

Bataille de Fallen Timbers





Le 28 juillet 1794 l'armée du General Anthony Wayne marchait vers le nord partant de Greenville dans l'Ohio, avec 2.000 hommes et 1.500 volontaires à cheval. Après plusieurs attaques du General Anthony Wayne, Little Turtle conseilla de faire la paix, mais son avis fut rejeté. C'est pourquoi il n'assurait pas le commandement des Indiens à "Fallen Timbers".

 Le 20 août 1794 les forces du général Anthony Wayne, rasèrent les villages Indiens et finirent par écraser les 1.000 Indiens de la tribu Shawnee et des Miamis conduite par Blue Jacket dans l'ancien Territoire Nord-Ouest, à l'emplacement des rapides de Maumee River, au sud-ouest de l'actuelle ville de Toledo, à la bataille de Fallen Timbers. Une récente tempête avait abattu de nombreux arbres, ce qui donna son nom au lieu sur lequel s'est déroulée la bataille.

La défaite des amérindiens hâta l'effondrement de la résistance indienne, sécurisa la frontière du Nord-Ouest et démontra la détermination du nouveau gouvernement fédéral, ce qui ouvrit la vallée de l'Ohio à la colonisation américaine.



Général Anthony Wayne

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site