American Indian Movement

American Indian Movement

 

 



 

 

Depuis les années 60, avec l'apparition de L'American Indian Movement, on assiste à un véritable soulèvement des traditionalistes autochtones qui se sont donné pour mission de sensibiliser leurs peuples à la nécessité d'un retour à la spiritualité et aux pratiques religieuses traditionnelles. Ainsi nous voyons depuis quelques années réapparaître certains cultes que l'on croyait oubliés. Par exemple, la pratique de la hutte à suer, qui fut interdite par les Jésuites au début de la colonisation, reprend de la vigueur et est maintenant pratiquée par plusieurs amérindiens.

Cette prise en main des peuples autochtones ne peut que contribuer au renforcement de l'unité amérindienne et à la survie de leurs traditions. Leur système complexe d'entraide et de respect mutuel implique non seulement le quotidien mais également leurs croyances spirituelles et leurs pratiques religieuses. Bien que la plupart des mouvements religieux amérindiens des siècles derniers aient disparus, il en subsiste encore aujourd'hui afin de guider le peuple rouge vers sa renaissance. La porte est grande ouverte pour ceux qui veulent connaître et expérimenter ces croyances ancestrales.

  

 

 

Dennis BANKS & Russell MEANS

 


Dennis BANKS
(1974) Co-fondateur du Mouvement Indien Américain (AIM), à Mobridge, Dakota du Sud... C'est ici qu'a eu lieu le premier conseil des traités de l'hémisphère occidental.

 

  

 

 

 

 

 

 

 

       

 

Wounded Knee, 1973

 

Russel Means (Sioux Oglala)

 

 

                                               

 

Mars 1973

 

 

L'armée américaine encercle le hameau de Wounded Knee, occupé par 200 indiens qui veulent attirer l'attention sur leur situation. Le siège durera 71 jours.

C'est deux ans plus tard que sera arrêté Leonard PELTIER, leader de l'AIM.

 

 

 



 

Leonard PELTIER

 

 

 

Au début des années 70, le gouvernement américain entreprend de déstabiliser et neutraliser l'American Indian Movement (AIM) .

De février à mai 1973, des traditionalistes indiens et l'AIM occupent le hameau de Wounded Knee situé sur la réserve indienne de Pine Ridge (Dakota du Sud) afin de protester contre le régime de terreur instauré par le président tribal corrompu Dick Wilson et sa milice paramilitaire privée recevant secrètement armes et munitions sophistiquées du FBI.


 

 

                    

 

A la fin de l'occupation, et contrairement aux engagements qu'il avait pris lors des négociations avec les occupants, le gouvernement américain procède immédiatement à de multiples arrestations et accable le leadership de l'AIM à l'aide de procès truqués et d'emprisonnements arbitraires.

 

 

Mathiew King raconte :

 

 


L'occupation de Wounded Knee en 1973 était une question de survie. Nous nous sommes saisis de nos armes car c'était notre devoir d'assurer la survie de notre peuple. Nous devions survivre. Il fallait que nous fassions savoir au monde la façon dont notre peuple était peu à peu anéanti. Le gouvernement des États-Unis ne peut dissimuler ce qu'il nous a fait subir. Le monde doit savoir.

Aujourd'hui, le monde sait.

Il est de notre devoir de redevenir un peuple libre, de former une nation parmi les autres nations du monde. Nous sommes une nation au sens où l'Organisation des Nations Unies l'entend. Nous disposons d'une langue, d'une religion, d'un territoire, d'une histoire ; notre culture remonte à la nuit des temps.C'est plus que le gouvernement américain peut prétendre. Votre langue est celle d'une autre nation et votre religion a été empruntée à une autre civilisation ; vous n'avez rien créé en ce domaine, Et vos terres ont été prises à d'autres également. À nous !

Les Indiens forment un peuple magnifique épris de paix. Chacun d'entre nous est un leader né. Nous avons beaucoup à apprendre au monde, nous avons tant de choses à offrir aux autres nations. Nous voulons occuper notre place parmi elles. Vous ne pouvez nous masquer aux yeux du monde.

Nous devions mettre un terme au massacre de notre peuple. Ainsi, en 1973, nous avons repris une petite partie du territoire qui nous appartenait, ici dans la réserve de Pine Ridge, la colline sacrée de Wounded Knee. Il s'agit du lieu même où Big Foot et sa bande furent abattus en 1890.

 

  

 

  


Telle est la raison pour laquelle nous choisîmes d'occuper Wounded Knee. Nous n'avions pas l'intention de nous servir de nos armes. Les hommes du FBI nous avaient encerclés. J'étais présent avec les Anciens ; nous assumions un rôle de conciliateurs. Nos guerriers vinrent me trouver pour me demander ce qu'ils devaient faire. "La Pipe, la Pipe Sacrée, leur répondis-je. Elle est plus puissante que n'importe quel fusil, plus puissante même qu'une bombe atomique !"

Nous avons résisté soixante et onze jours. Et les fusils n'y étaient pour rien. Le pouvoir de la Pipe nous y aida, le pouvoir surnaturel de Dieu, De cette façon, nous avons pu éviter un nouveau massacre. Il y eut des blessés, quelques morts, mais nous observâmes le précepte de Dieu. Survivre. Après l'occupation, un grand nombre de nos guerriers furent arrêtés et jetés en prison. Leonard Peltier et les autres. Accusations inventées de toutes pièces. Peu leur importait qui ils avaient capturé. Il leur fallait un Indien, attraper n'importe lequel. Telle est la justice de l'homme blanc.

 

 

Mais nous avons survécu et nous continuerons de survivre.

C'est ça Wounded Knee, Survivre.

 

 

 

 

CREATION

 

 

American Indian Movement

 

 

L'American Indian Movement (AIM) est un groupe indien américain de droits civils des États-Unis qui apparut sur la scène nationale avec l'occupation non-violente de l'île d'Alcatraz de 1969 à 1971, soutenue par le Black Panther Party. Le mouvement occupa ensuite le quartier général du BIA (Bureau of Indian Affairs) à Washington D.C., en 1972 et 1973 avec l'occupation de Wounded Knee (Dakota du Sud) dans la réserve indienne de Pine Ridge, lieu symbolique de la défaite de Big Foot et du massacre de 300 Indiens Sioux. L'AIM fut cofondée par Dennis Banks, Herb Powless, Clyde Bellecourt, Eddie Benton Banai, et de nombreux autres militants en 1968. Russell Means en est aussi membre, et le chanteur John Trudell en fut le dirigeant de 1973 à 1981. Leonard Peltier, condamné à perpétuité lors d'un procès controversé, est aussi membre du mouvement.

Durant les décennies qui suivirent sa formation, l'AIM manifesta pour la défense des intérêts amérindiens (Native Americans), inspira un renouveau culturel, contrôla les activités de la police et coordonna des programmes d'emploi dans des villes et au sein de communautés rurales à l'intérieur des réserves, et ce, à travers l'ensemble du territoire américain.

L'AIM apporta aussi son soutien à d'autres causes indigénistes en dehors du territoire des États-Unis.



 

11 votes. Moyenne 3.55 sur 5.

Commentaires (9)

1. chantal 05/03/2009

merci pour ce site, tout ce qu'il donne et reveille en l'âme. Il faut continuer de transmettre.
Communion de coeur.

2. Dany 13/05/2009

jez suis de tout coeur avec vous , courrage , le Grand Créateur protège ses enfants , mitakuyé oyasin

3. Muriel 29/01/2010

merci de nous renseigner sur l'histoire passionnante et terrible des natifs americains

4. schwarzkopf (site web) 21/10/2010

super j et apri bocoue

5. seotons (site web) 31/01/2011

Je suis tombe par hasard sur ce site, je le trouve vraiment bien. Continuez comme ca =)

6. luc Stern 03/02/2011

Kwé,
Merci pour le contenu de votre site. Super intéressant & richement doté redactionnellement. J'ai juste un petit soucis avec le fond d'écran qui est très présent. Je pensais alors à copier & coller les textes pour pouvoir mieux les lires une fois imprimés, mais vous avez judicieusement protégé la copie. Très bonne initiative, je m'obligerais donc à lire. lol. luc.stern-orange.fr de France.

7. nour eddine (site web) 06/04/2011

sabri

8. sabri (site web) 06/04/2011

je m'appelle sabri je suis avec vous aussi aller courage vous ete des gens tres bien merci pour tous se que vous aver fait pour nou

9. LAHMER (site web) 29/07/2012

Le logo American Indian Movement Supporter soit disant n'est pas bon pour les Natives Americans

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site